Afrique, le terreau de tous les savoirs

Lorsque le Professeur Kalala OMOTUNDE parle des profondeurs des sciences africaines, il est si captivant !

Les vibrations, leur rôle dans la création et les mouvements de la matière.


L’Occident prend les choses qu’il ne comprend pas pour des croyances primitives, car il n’est pas à la source de ces sciences profondes et fortes.

Il n’a fait que copier, bêtement, en apposant sa signature sur des connaissances qui ne venaient pas de lui !

Il faut retourner en Afrique et écouter les sages et les érudits de leur propre culture.

Je suis émerveillée, à chaque visionnage, je découvre que toutes les sciences sont liées, et elles ne peuvent l’être que sur la terre où elles ont vu le jour, au travers des mots, des preuves et des raisonnements des seules personnes habilitées à parler de l’Afrique et de la force de son savoir : les Africains conscients de leur histoire dès les prémices de l’Humanité et qui sont retournés à leurs origines, le terreau de tous les savoirs.