Biographie de Cécile Manya

Cécile Manya est née le 10 janvier 1977 en République démocratique du Congo. Très créative dès son plus jeune âge, elle révèle des aptitudes pour la composition musicale, le stylisme, le relooking, la chorégraphie, l'écriture, le journalisme, l'écriture de scénarios. Pleine d'idées, de talents et de projets, elle écrit ses premiers articles au collège, réalise des interviews et des reportages et s'initie au monde du cinéma et de la réalisation de films. Son parcours lui vaudra un passage à la rédaction du magazine suisse L'Illustré. Son charme naturel opère également devant l'objectif : elle pose en tant que photo-modèle à plusieurs reprises et s'exerce au métier d'actrice dans des productions audio-visuelles. À l'âge de 15 ans elle devient la Présidente Fondatrice de l'Association Pacific Revolution qui oeuvre pour un changement positif de la société. Le Festival organisé par cette association en faveur de Sid'Action est un franc succès, suivi et salué par le journal suisse Le 24 Heures et la syndique de la ville de Lausanne, entre autres. Cécile se découvre également des talents très précoces d'artiste dans le relooking de personnes à la mode africaine par leurs cheveux. Elle adorera sublimer ses clientes et ses clients, blancs pour la plupart, grâce à de formidables coiffures rappelant l'Afrique et toute sa technicité.

Le père de Cécile Manya est Docteur, et à toujours été un sujet d'admiration pour sa fille. Très présent dans la vie de ses enfants, à tous les niveaux, le Professeur André Manya était, aux yeux de sa fille, un surhomme : il travaillait, tout en préparant son doctorat, s'occupait des études de ses enfants, de leurs soins corporels, de leurs devoirs, de leurs repas, des sorties familiales le dimanche et secondait même sa femme dans les tâches ménagères.

En 1997, le Professeur André Manya décide de quitter la Suisse, avec tristesse, suite à la demande de divorce et au comportement de son épouse.

Cet évènement est déterminant dans le parcours de l'écrivaine. Accablée par le départ de son père, Cécile Manya, qui ne connaissait pas à l'époque les raisons de cette décision, a été contrainte à croire aux explications fantaisistes de son ex-épouse qui n'a pas su faire face à la charge qui lui tombait dessus, et a éloigné avec malice les enfants de leurs père qui pourtant tenait plus que tout à garder le contact avec sa progéniture. C'est en mai 2021, grâce à des enquêtes personnelles que Cécile Manya a fini par comprendre ce qui s'était réellement passé. Pour éviter des poursuites inutiles de la part d'une certaine personne, nous ne donnerons pas ici les détails de cette affaire qui est un sujet brûlant. Pour plus d'informations sur l'époque douloureuse allant du départ de son père jusqu'aux évènements actuels, veuillez contacter directement Cécile Manya qui se fera un plaisir de vous renseigner. Sachez simplement que l'écrivaine a saisi la justice afin de mettre la lumière sur son passé ainsi que les conséquences qui en ont découlées, afin que la vérité soit enfin connue et que justice soit faite.
Depuis le départ de son père, Cécile Manya s'est sentie poussée à l'extérieur, loin de son cocon, pour tenter de "remplacer" cette présence paternelle si forte qui avait marqué sa vie, ou du moins d'atténuer la sensation de manque. Elle fera alors, en 1999, la connaissance de son futur mari, un Français, de 20 ans son aîné, totalement épris d'elle. Devenu son meilleur ami, ils finiront par se marier deux ans après leur rencontre. Cinq enfants naîtront de leur union. La suite des évènement étant très sensible pour une certaine personne, citée déjà plus haut, nous n'allons pas rentrer dans les détails ici non plus afin d'éviter d'éviter des poursuites inutiles. Veuillez prendre contact avec Cécile Manya pour qu'elle vous raconte les détails de cette partie de sa vie qu'une certaine personne, qui a le mauvais rôle, ne veut pas voir étalée ici...
Le professeur André Manya est décédé en 2014 en laissant derrière lui un héritage moral à sa fille qui se sentait déjà depuis quelques années reliée à lui très fortement de façon spirituelle, avec le sentiment d'un devoir à accomplir en sa faveur. Dégagée des douleurs qui lui avaient été infligées durant la période noire de sa vie ( voire ci-dessus ), Cécile Manya comprend sa destinée et s'est mise au travail avec passion pour mettre à l'honneur les beautés, la grandeur et le génie de son peuple, qui subit toujours à l'heure actuelle l'incompréhension et le racisme.