Coronavirus : la colère de la Déesse

Dieu est une femme. Et elle a de bonnes raisons d'en vouloir à l'Occident et à d'autres qui ont falsifié son image. Ce fut un carnage en Italie, siège du Vatican le premier promoteur de l'image faussée de la Divinité. Je peux également vous avouer que, peu avant l'hécatombe italienne j'avais envoyé un courrier au Pape avec mon livre LE JOURNAL DE DIEU, en précisant que je le QUITTAIS. Ensuite est arrivé ce que vous savez.


L'Occident est particulièrement visée car elle promeut l'image d'un Dieu raciste. L'Occident a également falsifié les révélations spirituelles nécessaires à la clairvoyance et l'épanouissement de tout un chacun. Le profil-type du raciste est le vieillard occidental. Et c'est bien lui que vise la Déesse...


La Déesse, mère-aimante épargne les enfants. Ce ne sont pas eux qui sont visés par le coronavirus. La Déesse, Mère du monde, envoie les vieillards racistes en enfer ( retrait du souffle ). Elle leur reprend la vie car leur existence est vouée à pécher contre l'image de celle grâce à qui ils existaient : une Déesse Noire. Le Noir étant le sceau des prémices de l'Humanité, la perfection divine.