Il y a des Suisses de toutes les couleurs

“Tu viens d’où ?” 

Telle est la question que posent les personnes, comme s’il fallait que je justifie, chaque jour, ma couleur. 

Est-ce que je leur demande leur généalogie ? 

“Quelle est l'origine exacte de tes yeux bleus ?”, “Qu’a fait ta grand-mère dans son enfance ?”, “Quelle est la terre de tes ancêtres ?”

Est-ce que je leur pose, moi, ce genre de question ?

 

Je suis Suissesse, qu’ils le veuillent ou non, et des Suisses, il y en a de toutes les couleurs. Qu’ils s’approprient cette idée, cela les aidera à se laver des clichés !

 

Car oui, dans les maternités helvétiques, il ne naît pas que des blonds aux yeux bleus. Je vous “rassure”, obscurantistes malheureux, les personnes “typées Africaines” ou “typées Asiatiques” y ont aussi accès !

 

Ils ont des bagages dits intellectuels, des formations supérieures, des voyages à leur actif et pourtant ils reviennent sans cesse avec cette question presque abrutissante : “D’où viens-tu ?”

 

Que voient leurs yeux ?

L’évolution aurait dû les atteindre en entier, et pourtant ce n’est pas le cas. Leur intelligence n’en est pas une, ils se contentent de ressasser des clichés.

 

“Je viens de Lausanne.”

 

  • Ah bon ?

 

C’est rare que cette réponse leur convienne, c’est rare que la vérité les apaise. 

Ils vont insister, puis insister encore et encore. Ils sont d’une indécence extraordinaire. 

Non je ne veux pas entendre parler de “différentes cultures” et autres termes que les personnes amènent du bout des lèvres sans en avoir intégré l’essence. 

Je suis Suissesse, et des Suisses il y en a de toutes les couleurs. 

Mes réponses ne leurs conviennent pas. Qu’ils se mettent à jour.

2021 devrait être l’année de toutes les intelligences. Progressez dans vos pensées. Votre cursus ne vous servira à rien si le reste est à la traîne. 

Je n’ai pas à “m’intégrer”, je n’ai pas à me justifier. Je suis Cécile Manya, Suissesse, point final.

 

  • Et toi, d’ou viens-tu pour ne pas savoir que dans ce pays vivent et évoluent des personnes aux physiques et aux sensibilités différentes ? Tu n’es pas la norme. Sous prétexte de “découverte”, ta question ramène à un délit de faciès.